25 juin 2017

{Plat} Poulet basquaise à ma façon.

Avant de faire une overdose de sucre, je vous propose un petit plat bien de saison puisqu'on y retrouve les légumes d'été et c'est vraiment du bonheur de retrouver autant de saveurs, de couleurs et d'odeurs sur les étales du marché!
Voici donc un plat qui représente bien le sud pour moi mais également la cuisine familiale que l'on sert directement dans la cocotte en fonte... Un régal autant pour les yeux que pour les papilles.

Poulet basquaise à ma façon.


Ingrédients pour 4 personnes :

  • 2 beaux blancs de poulet
  • Huile d'olive
  • 1 poivron rouge
  • 20 cl de vin blanc
  • 3 belles tomates
  • Laurier
  • thym
  • ail
  • Quelques olives vertes
  • 1 clous de girofle
  • Sel et poivre.
Poulet basquaise à ma façon.


Faites revenir vos blancs de poulet dans un filet d'huile et réservez les.
Dans l'huile du poulet, faites légèrement griller votre poivron en lanière, n'hésitez pas à rajouter un peu d'huile si nécessaire. Ajoutez le vin blanc, le bouquet garnis, l'ail finement émincée, salez et poivrez. Laissez réduire quelques minutes à feu vif. Ajoutez les tomates émincées. Rajoutez le poulet.
Dans un peu d'eau, faites cuire vos olives pendant 5 minutes avec un clou de girofles, égouttez les et ajoutez les au plat. Couvrez votre plat, baissez le feu et laissez cuire pendant environs 40 minutes.
Servez avec du riz.

8 commentaires:

  1. Réponses
    1. C'est un parti pris de ne pas en mettre étant donné qu'au final malgré l'AOP il s'agit à la base d'un produit importé. :)

      Supprimer
  2. Une belle et bien gourmande réalisation! Bisous. Sylvie.

    RépondreSupprimer
  3. De très belles photos pour un plat très très appétissant !
    J'adore le poulet basquaise, simple et tellement savoureux !
    Bonne journée
    Michèle

    RépondreSupprimer
  4. j'adore ça, mais avec des cuisses de poulet, je n'aime pas trop le blanc de poulet pour ce genre de plat, je trouve ça sec - avec une bonne purée maison ou du riz, c'est le bonheur dans l'assiette !! bises

    RépondreSupprimer
  5. Comme je te comprends mais mes hommes préfèrent le blanc... et je suis en minorité hélas!

    RépondreSupprimer